Gagner du temps grâce au Mind Mapping

Connaissez-vous cette citation d’Abraham Lincoln ? :

 

Que l’on me donne 6h pour couper un arbre, j’en passerai 4 à préparer ma hache.

 

Cette citation m’interpelle car, si on la transpose à nos vies d’aujourd’hui, on s’aperçoit que bien souvent on ne cherche pas à prendre le temps d’anticiper une action : de la planifier, de l’organiser.

 

Trop souvent, on démarre une journée sur les chapeaux de roues, avec plus ou moins dans la tête une liste d’actions à faire, mais sans savoir vraiment où elle va nous mener.

 

Prendre du temps pour s’organiser est souvent considéré comme une perte de temps et je ne vais pas vous mentir c’est encore ce qu’il m’arrive de penser de temps à autre ! Mais quand cela se produit, je m’aperçois que mes journées ne sont absolument pas productives, car je vais dans tous les sens pour au final, n’aller nulle part et là, clairement j’ai perdu mon temps.

 

Aussi, il faut savoir, entre guillemets, “perdre du temps” afin de pouvoir en gagner ! Et pour cela, il existe plein d’outils différents, mais aujourd’hui je vais vous parler d’un outil en particulier : le Mind Mapping.

 

Qu’est-ce qu’une Mind Map ?

 

Si les termes Mind Mapping ou Mind Map, vous sont inconnus, peut-être avez-vous déjà entendu parler de cartes heuristiques ou le plus souvent de cartes mentales.

 

Le Mind Mapping est une méthode graphique, colorée et ludique qui permet d’enregistrer, d’organiser et de classer les informations que l’on reçoit, durant un cours, une réunion, une conférence, un documentaire, ou même une conversation téléphonique.

 

Si elle a été conçue à la base pour résumer, clarifier, comprendre et surtout mémoriser, on peut l’utiliser de bien des manières différentes.

Que cela soit pour la préparation d’un travail, par exemple créer la structure d’un article 😉, pour réfléchir à nos projets, pour s’organiser et planifier, ainsi que pour prendre des notes en prise directe, le tout en suivant votre cheminement cérébral propre.

 

Une image dit-on, vaut plus que 1000 mots, aussi voici une Mind Map que j’ai faite lors d’une conférence de Claire Stride d’une heure environ.

 

 

J’y ai regroupé toutes les informations qui étaient pertinentes… en tout cas pour moi.

 

Il faut comprendre qu’une Mind Map est très personnelle. Le choix des mots, des couleurs, des dessins, du style, de la façon d’écrire, tout cela est forcément personnel.

 

Pour ce même évènement, s’il y avait eu 100 personnes qui prenaient des notes au format Mind Map, il y aurait 100 Mind Maps totalement différentes. Et ceci même dans les références sélectionnées, car ce qui est pertinent pour moi, ne l’est pas nécessairement pour les autres. On ne va pas noter des choses que l’on connaît déjà par exemple, cela est inutile.

 

Avant d’aller un peu plus loin dans l’explication de ce qu’est une Mind Map, je pense qu’il est bon de faire ici une petite parenthèse et vous parler de son créateur.

Il me semble important de connaître un peu l’histoire de l’homme afin de comprendre l’impact que cet outil peut réellement avoir sur nos apprentissages… et comment il peut nous faire gagner un temps considérable !

——————-

Le Mind Mapping fut créé par Tony BUZAN.

 

Alors qu’il était à l’université, il cherchait des solutions pour gérer une charge de travail toujours plus importante et s’aperçut que ses méthodes de travail de notes linéaires n’étaient plus efficaces, aussi il en chercha d’autres.

 

Pour ce faire, il voulut comprendre le fonctionnement du cerveau, afin de mieux l’utiliser et essaya de trouver des livres sur ce thème, sans succès. Ce qui le surpris, mais il vit là, un territoire vierge ou presque à explorer.

 

Il étudia la psychologie et les sciences, la neurophysiologie, la neurolinguistique et la sémantique, la théorie de l’information, la mémoire et les outils mnémotechniques, la perception et la pensée créative.

 

Toutes ces connaissances lui ont permis de comprendre comment mieux utiliser son cerveau, en suivant son fonctionnement naturel.

 

L’étude de la structure des neurones, lui a donné l’idée d’utiliser cette même structure pour les Mind Maps.

Un neurone est constitué d’une cellule centrale dont partent des branches qui se subdivisent, tout comme les Mind Maps.

 

Une Mind Map est constituée en son centre de son titre d’où partent des branches suivies de ses ramifications, qui supportent chacune un mot-clé et/ou un pictogramme (petit dessin simple et rapide), chaque branche ayant sa propre couleur afin de mieux la catégoriser.

 

Un dernier point important à connaître sur l’histoire de Tony BUZAN.

Il a su s’entourer de partenaires scientifiques qui lui ont permis d’affiner au fur et à mesure des recherches les règles du Mind Mapping. Afin que l’outil soit le plus possible adapté au fonctionnement naturel du cerveau et pas l’inverse.

 

Je vous donne un exemple : il y a quelques années tous les pictogrammes étaient placés flottants au-dessus ou à côté de leur branche. Les expérimentations sous IRM ont révélé que le cerveau était perturbé : il devait interrompre sa lecture afin de retrouver la branche “rattachée” au dessin.

Ce qui pourrait dans certains cas, parasiter l’encodage des informations dans notre mémoire à long terme.

 

Aujourd’hui, si les textes restent flottants pour en faciliter la lecture, les images elles, sont dorénavant collées à leur branche ou ramification.

 

——————-

 

 

Bien !

Maintenant que je vous ai dit tout ça, si l’on rentrait dans le vif du sujet ! 😉

 

Comment gagner du temps avec le Mind Mapping ?

 

Ma réponse ? De bien des manières différentes et j’en vois sept principales.

 

1er gain de temps => Recherches rapides

 

La vision globale et spatialisée des informations que nous offrent les Mind Maps, nous permet de retrouver très rapidement une information précise en quelques minutes.

Ce qui n’est pas le cas, quand l’on doit parcourir ses notes linéaires (de cours ou de réunion) souvent constituées de plusieurs pages d’écriture indigestes.

 

2e gain de temps => Révisions express

 

Pour illustrer mon propos, laissez-moi vous raconter ce qui s’est passé lors d’un événement consacré aux apprentissages. Une maman suivie de son fils d’environ 15 ans, est venue à ma rencontre. Cette maman utilisait le Mind Mapping et le lui avait enseigné. Bien qu’il appréciât l’outil, son fils refusait cependant de l’employer, car cela disait-il, lui prenait trop de temps à résumer ses cours de cette façon.

 

Aussi, je lui ai demandé combien de temps il prenait en général pour réviser ses cours avant une grosse évaluation. Sa réponse fut sans surprise : plusieurs heures, additionnée du stress de ne plus se souvenir de tout ce qu’il avait précédemment appris.

 

Je lui présentai alors une Mind Map, afin de lui demander son avis, sur le temps qu’il lui faudrait pour sa lecture. Nous sommes tombés d’accord sur 5 minutes max.

 

Je lui ai alors demandé d’imaginer que tous ces cours soient résumés sous cette forme, ces révisions ne seraient-elles plus faciles, rapides et nettement moins stressantes. Il l’admit bien volontiers.

 

Créer une Map prend forcément du temps, mais ce temps “perdu”, vous le regagnez au centuple lors de vos révisions.

 

3e gain de temps => Mémorisation accélérée & de meilleure qualité

 

Pour mémoriser correctement une information, il faut respecter au moins 3 étapes.

 

  • Être zen lors de l’apprentissage, en cas de stress la porte d’entrée de notre mémoire se ferme !
  • S’assurer de comprendre les informations en les clarifiants.
  • Notre mémoire n’enregistre pas les informations d’un coup, il lui faut faire plusieurs répétitions efficaces et espacées dans le temps pour les ancrer.

 

Si je reprends ces trois étapes et que mes résumés soient des Mind Maps, voici ce que cela donne :

 

  • Zénitude : cocher !

Prendre 5 minutes pour relire une Mind Map n’est absolument pas stressant, vous en conviendrez. 😉

  • Clarifier & comprendre : cocher !

Pour traduire un concept, une idée avec un seul mot ou un pictogramme et une gageure si l’on n’a pas compris l’information, la clarté vient de ces mots uniques ou image utilisées.

  • Révisions efficaces : cocher !

Présentant des informations claires, avec un temps de lecture court, une réactivation des souvenirs par le biais des mots-clés et picto, les révisions sont forcément efficaces.

 

4e gain de temps => Préparation d’un travail

 

Que vous ayez un article à écrire, un cours ou une conférence à créer, une réunion à préparer, un mémoire ou plus simplement une rédaction à rendre, le Mind Mapping vous fera économiser du temps en créant au préalable une structure de base.

 

Comme ici sur la Mind Map que j’ai faite avant de créer cet article. Quand j’ai commencé à écrire je n’avais plus qu’à suivre et extrapoler d’après mon schéma de base.

5e gain de temps => Réflexion structurée, sans perte d’idée

 

La réflexion pure est une bonne chose, elle nous offre souvent de bonnes idées, malheureusement si nous ne les notons pas, ces idées disparaissent.

 

Les noter au format Mind Mapping vous font gagner du temps de plusieurs façons :

 

  • Peu de mots écrits et de petits dessins rapides sans prétention artistique… sauf si vous l’êtes ! 😉
  • Vos idées sont déjà organisées et structurées, prêtes à l’emploi en quelque sorte,
  • Chaque branche traitant d’une partie spécifique du sujet principal, une nouvelle idée est vite rajoutée tout en restant claire. A contrario, des notes linéaires où vous devez insérer des notes à l’intérieur d’autres notes, pour au final, ne plus bien les comprendre.
  • En relisant votre Mind Map, donc en parcourant de nouveau votre cheminement mental, de nouvelles idées pourraient émerger.
  • Le Mind Mapping peut être d’un grand secours pour créer un projet à plusieurs, chacun pouvant rajouter facilement ses idées à ceux des autres, le tout restant toujours structuré et clair.

 

6e gain de temps => Organisation et planification pro ou perso

 

Que ça soit pour un voyage, une liste de courses, un dossier professionnel, une reconversion… utiliser le Mind Mapping pourrait vous aider efficacement par sa clarté, sa flexibilité, mais aussi par la vision d’ensemble qui permettra sans doute d’éviter quelques oublis et d’avoir de nouvelles idées.

 

7e gain de temps => Prise de note en direct

 

Une fois que vous connaissez TOUTES les règles du Mind Mapping et surtout pourquoi vous les employez (on ne respecte que des règles dont l’on comprend l’importance), vous pouvez passer à la prise de notes en direct. C’est un exercice qui pour un débutant est trop compliqué, car il faut trouver des mots-clés à la volée, les noter, tout en écoutant le cours, la conférence ou autre.

 

Mais une fois que vous avez bien en main l’outil, vous pouvez gagner un temps considérable, car vous n’avez pas à revenir sur vos notes qui sont déjà prises, organisées et claires une bonne fois pour toutes.

 

Quand on écrit un article, on le termine toujours par une conclusion, mais je pense que c’est plutôt à vous de la faire, en vous demandant si cela vaut le coup ou non de tester cet outil et de gagner du temps en prenant votre temps ! 😉

 

 

Cependant, j’ai envie de rajouter ici un petit post-scriptum :

 

J’aimerais attirer votre attention sur un point qui me tient à cœur, car je le trouve particulièrement important.

Les règles du mind mapping sont évolutives en fonction des dernières découvertes

Si vous décidez de découvrir le Mind Mapping, assurez-vous de vous trouver les bonnes références ou de bons formateurs

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

 

Déjà une petite présentation, me parait-être la moindre des choses.

Voyez-vous, je suis polie ! 😁

 

Mon nom => May Lynn OBRY

 

Mon activité => Formatrice en apprentissages efficaces

 

🤔 heuuu… mais encore => Mon but est de permettre aux personnes en formation à organiser leur temps et leur mémorisation afin de l’aborder et la réussir de manière bien plus sereine et efficace.

 

<= Ma tête 

 

 

Mon site => https://apprenons-autrement.com/

N’hésitez pas à vous inscrire, un petit cadeau vous y attend.

 

Ma formation e-learning => En 7 modules, je vous fais découvrir cet outil incroyable qu’est le Mind Mapping.

  • Vous y trouverez toutes les clés afin de comprendre pourquoi et comment, il fonctionne avec nos cerveaux.
  • Afin de bien le prendre en main et de l’utiliser au mieux : je vous ai concocté plusieurs séries de petits exercices courts.
  • Je vous en dis plus sur cette page :

https://apprenons-autrement.com/pl/jgt2020 

Vous pouvez également me trouver sur les réseaux sociaux =>

 https://www.facebook.com/ApprenonsAutrement.2017

 www.linkedin.com/in/may-lynn-obry-049148186

 https://youtube.com/channel/UCADup2goSNKQC2xTqZtQbeQ

 

À SAVOIR :

Le jeudi 12 novembre 2020 à 12h00

=> Je propose à tous les Homo Sapiens Multitâches une formation gratuite sur 5 axes.

Pour vous inscrire, c’est par ici :

https://apprenons-autrement.com/sl/Homo-Sapiens-Multitaches

 

 

__________________________________________________________________

Cadeau pour être plus efficace :

Le guide : “25 méthodes pour être plus efficaces… sans prise de tête !”